Critique : Doctor Strange


Doctor Strange, nouvel arrivant dans l'écurie Marvel, est un chatoyant kaléidoscope du paradoxe. Dans une première dimension, Derrickson nous l'avait promit et nous l'obtenons : le film offre quelques visions psychédéliques assez impressionnantes, de la découverte psychique aux transcendances miroir, berceaux de moments de bravoure certes entraperçus dans Inception mais prismes de possibilités infinies. Là où l'action s'envole dans les monts de l'univers cinématographique Marvel, une autre dimension creuse alors son abysse : l'écriture, et plus particulièrement celle des personnages. Récit des origines, le scénario se doit de suivre quelques carcans, mais délaisser ses figures est une faute difficilement pardonnable. Alors que le Docteur "CumberStark" Strange mène efficacement le bateau, ses passagers menacent à tout moment de quitter le bord : que ce soit McAdams, Swinton, Mikkelsen ou Ejiofor, leurs personnages manquent chacun de texture, de fond, d'enjeux. D'où viennent-ils ? Pourquoi avoir choisi la lumière, l'obscurité ? Qu'y a-t-il derrière leurs cicatrices ?... Rendre fantôme un tel casting est un vrai gâchis, mais Doctor Strange conserve cette carte dans sa manche, magique esbroufe, qui maintient le cinéma de Marvel au bord du ravin : une belle promesse.


Commentaires

  1. Une critique une nouvelle fois très pertinente.
    Je suis entièrement d'accord, sur la forme le film est certainement le plus ambitieux pour une origin story, même si on peut y voir pas mal d'inspiration à droite et à gauche (Inception mais pas que). Sur le fond c'est un énorme gâchis et un gros vide, pour cette raison mon jugement envers ce film est plus sévère malgré mon accord avec cette critique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ;) C'est vrai que le manque cruel de fond peut décevoir beaucoup de monde. Après pour ma part l'efficacité du divertissement à pris le dessus ^^

      Supprimer
  2. J'embraye sur le post précédent pour souligner toute la finesse d'approche de cette critique toute en nuance, et tout à fait juste quant aux enjeux d'un film d'abord élaboré comme un pop-corn movie formaté. La Marvel ne ravit plus que par intermittence, signe d'une lassitude grandissante et largement annoncée par les récents blockbusters.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^ Oui c'est tout à fait formaté, même si je trouve qu'en terme d'action ça change un peu, "un peu" plus innovant que le reste Marvel qui, en effet, atteint ses limites.

      Supprimer
  3. Je n'ai jamais été fan des Marvel et films de superhéros et c'est sûr que ce film ne va pas me permettre de me réconcilier avec ce genre de films. Ca reste sympathique et divertissant, assez bien interprété, avec quelques effets spéciaux bien faits, c'est aussi fatiguant et creux.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés