Critique : Ma Vie de Courgette


Adaptant le livre Autobiographie d'une Courgette de Gilles Paris, le prometteur Claude Barras lui donne vie par la magie de la stop-motion, mouvements fragiles et figures grotesques épousant la naïveté touchante de son jeune héros qui se voit affronter un acte terrifiant. Il se retrouve au cœur d'une bande de petits marginaux tout droit sortis d'un Burton, tous aussi attachants les uns que les autres, dont la soif d'amour laisse à travers l'image une terrible emprunte de mélancolie. Ce récit doux-amer, tendre et difficile, fait briller ces personnages de délicieuses répliques, saugrenues mais toujours justes, chair de cet optimisme candide. Les dernières minutes, sur une magnifique reprise de Noir Désir, illuminent alors nos yeux de larmes et nous encourage à aimer. Ma Vie de Courgette, visuellement maîtrisé, émotionnellement animé, dépeint avec cœur et humilité les cicatrices de la vie, soufflant un vent d'espoir qui nous emportera tous.


Commentaires

  1. C'est tout à fait ce que j'ai envie de voir en ce moment au cinéma !
    La B.A et les extraits en ligne ont confirmé cette envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un film d'animation qui fait du bien ! Tu nous en diras des nouvelles si tu vas le voir ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés