Critique : Le Tout Nouveau Testament


Passé la déception d'une trop brève démonstration de pouvoirs du dieu bruxellois, Le Tout Nouveau Testament signe noir sur blanc un joyeux bordel tel qu'est notre monde ici-bas. Derrière son pitch alléchant, le scénario se noie très vite dans la paresse candide de son écriture, succession de sketches perdus dans un choix chapitré vite laissé sur le trottoir, et une narration off invoquée seulement lorsque l'histoire en a besoin. Mais ce paradoxe de la structure appuyée n'empêche jamais le film de Van Dormael de nous contaminer de sa folie douce au tempo efficace, fraîche et absurde. Le cinéaste détourne les symboles avec un mordant parfois jouissif, laissant libre-cours à quelques situations et folies visuelles qui mérite toute notre bénédiction. Dommage qu'il ne fasse qu'effleurer le fond de son récit, qui chatouille les relations humaines contemporaines et les communautés virtuelles sans enjeux dominants. Bouffonnerie optimiste et sincère, Le Tout Nouveau Testament reste une envolée décalée et électrique, bien emballée mais sans grande stabilité, la plupart de ses idées fourmillantes n'étant réduites qu'au rang de concepts vite balayés.


Commentaires

  1. Ah flûte... j'espérais plus d'enthousiasme. J'ai adoré Mr Nobody et je suis curieuse de découvrir celui-là qui a l'air très politiquement et religieusement incorrect. Malgré ton avis mitigé, je pense que je tenterai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai des réserves sur le scénario et la narration, mais ça reste tout à fait sympathique, tu pourras y jeter un œil !... Ça me fait d'ailleurs penser qu'il faut que je jette le mien sur Mr. Nobody, toujours pas vu ^^

      Supprimer
  2. Je suis assez d'accord avec toi sur le fait que le film n'utilise pas tout son potentiel. Il perd surtout de son intérêt dans un structure redondante (combien de fois la petite fille répète la même chose...) et l'abandon de sa face sombre (la scène du fouet était saisissant pourtant) pour devenir un feel-good movie un peu niais dans sa résolution. Mais sinon oui le film est loin d'être désagréable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que cette scène de la punition hors-champ est assez perturbante ! C'est ça, le côté incisif est vite laissé derrière, c'est dommage.

      Supprimer
  3. Un film très inégal au sein duquel les situations joyeusement iconoclastes côtoient une écriture effectivement embarrassante par l'ennui qu'elle génère. De plus, le contexte de départ se charge de lourdes incohérences chronologiques (le récit situe l'origine du monde à notre époque alors même qu'il retrace son existence en revenant sur des périodes historiques qui lui sont antérieurs). Le réalisateur semble avoir été étranglé par son concept.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés