Critique : Ant-Man


Succédant à l'explosif Edgar Wright qui tenait le projet depuis plusieurs années, Peyton Reed, piètre réalisateur de comédies, fait la prouesse de rétrécir un spectacle prometteur en neutralisant l'atome de ses ambitions. Braquant nos attentes les plus folles, Ant-Man nous joue la carte du désamorçage constant, voué à l'auto-dérision au détriment de sa substance première. Le choix même de Reed derrière la caméra, petite fourmi fébrile dans une entreprise trop grande, est bien là pour traduire le cœur éphémère de cette production : derrière l'antagoniste maussade, la famille décousue, l'inévitavble filiation et la romance ignorée, chaînes d'une machinerie convenue, se cache ce moteur léger, railleur, ironique, que le réalisateur ne contrôle jamais correctement. Il pose platement sa caméra, enlise le potentiel énorme du dynamisme micro/macro, floute toutes les idées intéressantes (le petit devenant grand, le 'micro-verse', etc). Malgré tout, on se laisse emporté par la fraîcheur du film, enfermant la quête de ce nouveau héros dans un pur film de braquage, minimisant la pyrotechnie et les émotions au profit de la cool-attitude, le tout soutenu par le thème musical grisant de Christopher Beck. Efficace divertissement étouffé par l'univers partagé qui le couve, Ant-Man aurait mérité tellement plus, manquant terriblement des bulles d'air d'un cinéaste inspiré. Mais le combat final semble tenter de nous recadrer face l'épique épopée sombre DC à venir : le super-héros ne restera au bout du compte qu'un petit jouet de plastique dans la chambre d'un enfant - tout comme le réalisateur qui lui tire les ficelles s'il se trouve incapable de transcender les codes du propriétaire des lieux.


Commentaires

  1. Comme je le disais chez 2flics un bon divertissement avec de bons atouts, mais aussi des choses qui me chiffonent. Déjà le fait que Edgar Wright voulait un film original et qu'on l'a poussé vers la porte quand on l'a fait chier pour intégrer des éléments liés aux Avengers. Résultats: une séquence rigolote mais inutile et des allusions à la con dont on se serait bien passé. Pareil pour l'Hydra ou cette tendance improbable des humains qui croient encore à la sorcellerie dans un monde avec un dieu nordique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes relativement d'accord. J'aime pas m'enfermer dans cet argument, mais merde avec Wright ça aurait pu être tellement mieux, il y avait notamment cette scène d'introduction avec Pym, une intro d'action à la James Bond avec Pym en pleine mission, invisible à l'écran par sa petite taille... ça aurait été top au lieu de cette intro transpirant l'univers partagé MCU... tout le problème du film.

      Supprimer
    2. Et ce qui m'ennuie aussi au vue de la volontè de Wright d'en faire un stand alone. A la fin cela ne m'aurait pas déranger mais tout le passage de l'Avenger est tellement gratuit...

      Supprimer
  2. En effet, le film est petit par ses intentions. Cependant, j'ai été séduit par le résultat, par l'humour, les personnages, les acteurs, et bien évidemment, la musique. Du cinéma de divertissement comme j'aime en voir : simple, efficace et pas prise de tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut carrément être séduit par l'aspect feel-good de ce film, j'en conviens ;)

      Supprimer
  3. Je constate que l'acide formique coule à flot dans la plume de cette salle obscure. Je me rallie plus volontiers à l'avis enthousiaste de 2filcs qui met en exergue le caractère jouissif et non moins maîtrisé d'un projet qui traînait pourtant de lourdes casseroles. Ce petit bonhomme aura en tous cas réussi à me réconcilier avec les exploits de "la maison aux idées".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon c'est vrai que je parle plus des problèmes que des qualités, mais j'ai quand même passé un bon petit moment ;)

      Supprimer
  4. Très bien fait... Mais justement trop calibré et donc sans surprise

    RépondreSupprimer
  5. Divertissant, je n'ai pas vu passer les 2 heures. Fluide, drôle, bien rythmé, casting au poil. C'est sûr, ça ne révolutionne rien, mais au rayon Marvel, c'est une des meilleures créations.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés