Critique : The Voices


Plongeant tête la première dans une subjectivité psychopathe aussi sucrée que dérangeante, Marjane Satrapi fait de sa première expérience américaine une surprenante songerie pop-macabre. Bien installé dans les pantoufles d'un concept original, The Voices à l'intelligence de ne jamais se laisser aller dans l'impudence gratuite. Le film se révèle comme un objet plastique revigorant où l'excellente direction artistique, les répliques animales hilarantes et la performance décalée de Ryan Reynolds sont les déclencheurs d'un rire jaune constant, entre comédie acidulée et poésie faisandée. Du feel-good au morbide émerge, tout comme chez le protagoniste principal, une conscience psychotique inquiétante, appel de défauts difficiles à éviter : l'interaction entre le fantasme et la réalité n'atteint jamais son potentiel débridé, invoquant thriller et critique de la psychanalyse de manière un peu artificielle, tout comme de menues longueurs incommodantes. Progressivement enfermée dans un entre-deux, Satrapi aurait gagné à emprunter l'extrême du songe ou de la rupture. Mais ce serait injustement bouder la force aussi absurde que rationnelle de The Voices, ascenseur des genres et des tons dans un déroutant délirium guimauve.


Commentaires

  1. Dans l'ensemble, j'ai bien aimé ce film, pas forcément parfait mais qui reste plaisant et bien foutu dans son genre. Je trouve que le film trouve un joli équilibre en reprenant à la fois les codes de l'horreur et ceux de la comédie. Après c'est sûr que Satrapi aurait pu aller plus loin mais ça reste quand même fun et jouissif. Je trouve qu'il y a également beaucoup de recherches sur la maladie mentale. Enfin j'ai beaucoup aimé Ryan Reynolds, pour une fois très expressif, et qui a fait un très bon travail de doublage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve cet équilibre un peu plus perfectible, mais oui pour sûr c'est fun, jouissif et assez intelligent. C'est Reynolds qui a doublé les animaux ? Dans ce cas c'est vraiment excellent côté VO.

      Supprimer
    2. Oui c'est lui qui double ! Et franchement il a vraiment fait un travail de fou, surtout pour l'accent écossais, vraiment bien fait !

      Supprimer
    3. C'est clair ! Il y aura une featurette là-dessus sur le Blu-Ray, hâte de voir ça.

      Supprimer
  2. Un très bon cru où Marjane Satrapi a eu une pleine liberté et cela se voit (on n'est pas chez l'autre connard de Weinstein). Elle ne va jamais dans le gratuit ni le gore et donne un ton sucré à cette romcom horrifique. Un Ryan Gosling merveilleux en Candide tueur malgré lui et acceptant pleinement sa folie. Beau casting féminin. Allez tous ensemble: Sing a happy song sing a happy song!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ryan Reynolds tu veux dire ;) Encore hanté par Lost River ? Moi j'y vais cet après-midi.

      Supprimer
    2. Oui Reynolds on voit que c'est les vacances pour Bibi! :) Un vrai premier film de qualité et pas ofniesque (ce que je craignais). Et visuellement c'est beau.

      Supprimer
    3. Putain t'es déjà en vacances ???!!
      aaah faut que j'aille voir Lost River ! (bon, même si j'ai lu des critiques extrêmement dégueulasses à son égard, en fait j'ai l'impression que soit on adore soit on déteste !).

      Supprimer
    4. Bah oui pour une fois. Je vais profiter du soleil! Ce qui me fait rire avec certains critiques c'est qu'ils veulent à tout prix casser du Gosling ou mieux disent que son premier film est trop ambitieux.

      Supprimer
    5. Tu as tellement de chaaaance ! Bon j'ai trouvé la solution : bosser dehors. Mais j'en ai marre, j'ai encore deux semaines de cours et je ne pense même pas pouvoir profiter de ma semaine de vacances !
      Ca, j'avoue j'ai pas trop compris, "film trop ambitieux"... Vaut mieux ça que le contraire, m'enfin...

      Supprimer
    6. Dis toi que j'ai encore une semaine de cours avant de m'engager dans les partiels alors bon. ;)
      Pour certains ce serait débile. Je veux bien voir des premiers films aussi ambitieux à l'heure où certains branleurs commencent le cinéma par le found footage (hein Josh Trank?).

      Supprimer
    7. Pas été si emballé que ça par Lost River, je suis resté à mi-chemin dans l'immersion de ce film. Je comprends quand certains disent "trop ambitieux", ou plutôt "trop personnel" pour être plus correct, comme l'a présagé Tina on aime ou on déteste, on se laisse immergé ou on émerge. Mais bon de là à dire que c'est un film débile, faut pas pousser mémé dans les orties.

      Supprimer
    8. En quoi un film ambitieux est un défaut? Je veux bien voir des films où le réalisateur impose une ambition de nos jours à l'heure oû le cinéma américain manque cruellement de couilles.

      Supprimer
    9. Je pense que les gens qui disent "trop ambitieux" ne développent pas toujours leurs critiques. Par exemple, on peut trouver un film ambitieux mais pas à la hauteur des ambitions.

      Supprimer
    10. Un film très ambitieux multiplie souvent le risque que l'on ne puisse pas entrer dedans. C'est pour ça que je dis que Lost River est trop personnel, je ne suis pas entré dedans. On a le droit de ne pas être séduit par certaines ambitions.

      Supprimer
  3. Mais au moins Borat, tu auras eu des vacaaances !
    J'ai très envie de voir le Gosling mais franchement je suis à cran, j'ai vraiment besoin de me divertir, je vais aller voir Dark Places à la place de Lost River (mais bon, je ne désespère, je finirai par aller voir le Gosling).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paraît que c'est une grosse merde. En même temps du réalisateur de Gomez et Tavares...

      Supprimer
    2. Disons que ça se laisse regarder un dimanche soir au cinéma... ou probablement à la télé. Mais ouais, c'est quand même une déception, on ne va pas se mentir. Et oui, hélas, le vrai problème de ce film, c'est la mise en scène... Cette adaptation de Gillian Flynn méritait un meilleur réalisateur. On sent qu'il y a un potentiel fou dans l'histoire mais c'est pas toujours bien foutu quoi... On est très loin d'un Gone Girl à la Fincher !

      Supprimer
    3. Ah oui c'est le réal de Gomez & Tavares ??? Oui alors là je vais définitivement attendre la sortie en vidéo... :)

      Supprimer
    4. Hélas, ouais. Et de cette daubasse Les jolies choses.
      Bon après il a fait aussi Elle s'appelait Sarah, il parait que c'était pas mal...
      Je suis partagée sur Dark Places, ça se laisse regarder mais il y a tellement de défauts, je pense que je vais le saquer un peu sur mon blog...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés