Critique : Un Homme Idéal


À l'image de son titre fraudeur, Un Homme Idéal patine prévisiblement sur ses ambitions de thriller référentiel, mésaventure romantique d'un plagiaire glissant sur la pente rocambolesque du crime. L'exercice de Yann Gozlan est fort louable, citant aussi bien Deray que Allen dans un ballet élégant de travellings-avant et de symétries, langoureuse entrée formelle dans la métamorphose d'un esprit faible, qui sert efficacement un récit rythmé. Malheureusement, si audace il y a, elle se voit systématiquement plombée par un scénario aussi maladroit qu'absurde, embrassé par le sur-jeu (pas si désagréable en soit) de Pierre Niney. Il ne nous est certes pas demandé de s'attacher au protagoniste principal, stupide et antipathique, mais l'élan involontairement drôle et quasi-subjectif des incohérences est tel que les péripéties virent à la farce inepte, la célébrité aux clichés éclipsés, la psychose au symbolisme de comptoir. On peine alors à adhérer à Un Homme Idéal qui aurait demandé plus de maîtrise, quitte à totalement assumer son côté burlesque. On se retrouve seulement avec un bon petit thriller du dimanche, les rires nerveux ne nous empêchant finalement pas de rester immergé dans ce tourbillon sensuel et saugrenu de l'imposture.


Commentaires

  1. Tu n'en parle pas dans ta critique alors je vais le faire. Je n'ai pas vu les deux films mais vraisemblablement si je me fis aux affiches comme au synopsis, ce film est un plagiat de The words.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet le pitch ressemble un peu à The Words. J'ai aussi entendu dire que ça s'inspirait beaucoup du premier tome du Décalogue... Mais bon je crois la suite de l'intrigue diffère.

      Supprimer
  2. Beaucoup disent effectivement qu'il y a des airs avec The Words, par contre sur beaucoup de blogs, les gens ne parlent pas de plagiats, disant que les histoires, une fois qu'on dépasse le synonpsis, n'avaient rien à voir.
    Sinon l'idée de ce film a l'air sympa mais ça n'a pas l'air hyper original et les critiques ne sont pas trop sympas. Et comme je n'ai pas trop le temps d'aller au ciné en ce moment, je n'irai pas le voir, du moins en salles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà c'est ça. Sinon tout à fait dispensable en salles, ça peut attendre la vidéo ou la diffusion tv pour un dimanche soir ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés