Critique : Chef


Feel-good movie par excellence, Chef est le parfait exemple du cinéma qui détend les nerfs et nous emporte dans sa générosité, comme la délicieuse découverte d'un plat de grande cuisine. Les ficelles du scénario aussi grosses qu'un jambon - le menu traditionnel du papa qui veut racheter une place auprès de son fils - sont recouvertes par Jon Favreau d'une belle sauce de sincérité, faisant passer le déjà-vu comme une entraînante quête de liberté. On serait presque amené à deviner sous sa couche craquante un second degré plus caustique, road-movie autobiographique où le Favreau cuisinier est en fait le cinéaste, passé de l'artisanal à l'industriel entre Made et Iron Man 2, se remettant en question après avoir été durement touché par les critiques et le système hollywoodien. Pas bien original mais humble, dynamique et touchant à tous les degrés, Chef est comme un juteux Cubanos bien toasté, appétissant et délivrant un vrai parfum de liberté, de joie et de vie.


Commentaires

  1. Dynamique & joyeux, rien de plus vrai, un film qui donne faim en permanence, j'ai adoré...... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes totalement d'accord, un film qui donne la dalle et une de ces pêches :)

      Supprimer
  2. Une chronique qui donne faim ! Pas besoin que ce Chef en soit un grand, du moment que le plat qu'il propose ait de l'allure, et surtout, du goût. Du coup, bien envie d'aller aiguiser mes papilles dans le truck-food de Favreau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Content que cet article ouvre autant ton appétit ! ^^ Une très belle surprise ce Chef.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés