Critique : Dominion, Prequel to The Exorcist


Intensément tourné vers le drame psychologique plutôt que l'horreur pure, DOMINION de Paul Schrader est la préquelle originale à L'Exorciste jugée inexploitable par les grosses pontes de la Warner, avant d'être réécrit et retourné sous la houlette de Renny Harlin pour donner le pitoyable L'Exorciste - Le Commencement.

De toute évidence supérieur à sa refonte bâclée, le film souffre violemment de son statut maudit, la réalisation peu inspirée de Schrader combinée à sa forme inachevée livrant un objet peu harmonieux, effleurant le feuilleton fauché. La frayeur inexistante et la démystification totale du grand Pazuzu n'empêchent pourtant pas la pertinence radicale du fond, passionnante mais incomplète réflexion sur la culpabilité, et les complexes de la foi face la nature inhérente du Mal, à travers laquelle nous retiendrons la tragique séquence d'ouverture. Hanté par les remords et l'ébauche, DOMINION creuse les fondements d'une solide horreur intime mais, en grande partie par sa damnation imposée, sombre dans une pâle série B.


Commentaires

  1. Je le verrais bien par curiosité surtout au vue de la très mauvaise réputation du film de Renny Harlin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après ce matériel original ne sauve pas vraiment la préquelle du film culte de Friedkin, mais il est toujours intéressant de voir ce que les gros cigares de la Warner ont violemment rejeté, ne serait-ce que pour se forger un avis. Le film de Schrader est indéniablement plus pertinent dans le fond que l'est le film de Harlin.

      Supprimer
    2. De toutes manières, la saga L'exorciste est une grosse vanne. Je n'ai d'ailleurs jamais osé voir les films qui ont suivi le chef d'oeuvre de William Friedkin. Que ce soit par manque d'envie ou des échos lamentables sur cette saga.

      Supprimer
    3. Le second, L'Hérétique, est assez pathétique, s'efforçant à étirer la mythologie de Fridekin et Blatty dans de ridicules contrées. Quant au troisième, Legion, écrit & réalisé par Blatty, est déjà plus potable, ose se mettre des œillères, je te le conseille.

      Supprimer
    4. Je n'aime pas du tout Dominion : Prequel to the Exorcist (on se croirait dans The Descent au début avant de bifurquer vers du Z bête et moche) par contre tu es bien dur avec L'Hérétique, qui n'est pas une merveille, mais qui n'a pas eu beaucoup de chance quand même, le pauvre. Les conditions de tournage furent infernales (notamment parce que les figurants comptaient…2500 criquets dans leurs rangs !!!), la production aussi (1,5M$ de dépassement de budget comme je l'appris dans le Mad de novembre 2010) et l'accueil critique impitoyable ("Un foutoir !" selon Petter Blatty).
      Et même si le film supporte mal le poids des années et qu'il paraît fort kitsch aujourd'hui (mais comme bien des films de Boorman, Zardoz par exemple ou Excalibur en passant par Duel dans le Pacifique), force est de lui reconnaître quelques grandes qualités comme une très jolie photo et une belle facture technique "old school" ainsi que l'émouvante prestation de Burton, très enclin au fantastique à l'époque puisqu'il sortait d'Equus chez Lumet avant de se lancer plus tard dans la SF avec 1984.
      Bref, un Hérétique qui, s'il n'est pas encore meilleur que l'original comme le dit Martin Scorsese dans "Martin Scorsese" de Patrick Brion, L'Exorciste II reste un film extrêmement sympathique à mes yeux.

      Supprimer
    5. Je comprends. Le film demeure un produit très maladroit. Pour en revenir à L'Hérétique, cela fait assez longtemps que je ne l'ai pas revu, et je ne l'ai vu qu'une fois. Peut-être faudrait-il que j'y jette un nouveau coup d'oeil, mais j'en garde vraiment de mauvais souvenirs, je trouvais que ça démolissait totalement la mythologie et la crasse mystérieuse qui entoure le film de Friedkin.

      Supprimer
    6. L'homme sans nom22 juin 2014 à 20:53

      Je ne sais pas, à toi de voir…

      Supprimer
  2. Pas vu non plus, mais ce film maudit me tente bien quand même :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À voir, ne serait-ce que pour découvrir un projet démolit par les studios.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés