Critique : Bottle Rocket


Pour son premier film, Wes Anderson livre un objet certes moins rigoureux visuellement qu'à ses habitudes, mais pilier de ce que deviendra sa filmographie. BOTTLE ROCKET est une sorte de Reservoir Dogs bis, comédie de braquage où le crime ne paie pas mais, dopée à la naïveté détraquée de ses personnages marginaux, peut transformer de simples pétards bon marché en véritable fusées détonantes. On y retrouve déjà ce sens décalé du dialogue, l'absurdité des situations et l'ambiance musicale chaleureuse tous chers au réalisateur, pour un film source certes inégal mais bourré de charme, une ballade sauvage à la bonhomie vivifiante.


Commentaires

  1. Je ne connais pas du tout ce film, mais le ciné de Wes Anderson vaut le coup, alors si je le trouve...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés