Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Critique : Baby Driver

Fraîchement rejeté du projet Ant-Man par l'écurie Marvel, Edgar Wright s'est lové dans l'un de ses amours majeurs de cinéma, The Driver de Walter Hill, pour enfin donner naissance à un projet vieux de plus de vingt ans : Baby Driver, oeuvre-cure et film-somme où le cinéaste s'accapare le genre tellement cinégénique du braquage pour débrider le frénétisme de son dispositif et déchaîner les passions.

Comme moteur, Wright décide d'embrasser tête baissée les poncifs du genre dans un scénario tout à fait classique, nourri au trauma d'enfance, à la malédiction de l'ultime coup et à la romance rédemptrice. Pas de dérision ni de fioritures préméditées, l'auteur prend son sujet au sérieux. Tellement que la violence du dernier acte, à rebours, explose et nous prend à la gorge... L'intelligence grisante du bonhomme, c'est surtout de se cacher sous le capot pour bidouiller ce moteur relativement classique et installer l'unique élément qui va transcender …

Derniers articles

Critique : La Momie / The Mummy (2017)

Critique : Wonder Woman

BLACK PANTHER - premier trailer HD

COCO - nouveau trailer HD

Critique : The Autopsy of Jane Doe / The Jane Doe Identity